L'équipe Demopaedia sera présente à la Conférence internationale sur la Population de Busan.
Si vous vous rendez à cette conférence, venez assister à notre communication orale qui aura lieu le mardi 27 août de 15h30 à 17h00 (Bexco, pièce 213, Glass Hall, 2e étage). Le nouveau dictionnaire coréen sera également présenté lors d'une conférence organisée par la Fédération coréenne de planification familiale (PPFK) sur "les questions de population & de l'aide publique au développement" (ouverte à tous) à 19h00 (Bexco, pièce 110).

Vous pouvez télécharger les volumes français, anglais, italien, thaï en différents formats électroniques ou les commander sur papier à prix coûtant.

10

De Demopædia
Révision datée du 18 juin 2012 à 17:59 par Joseph Larmarange (discussion | contributions) (101 : ajout des 3 termes (cf. discussion))
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher


Limite de responsabilité : Les définitions proposées dans le dictionnaire ont fait l'objet d'un large consensus parmi les démographes mais ne sont pas obligatoirement approuvées par les Nations Unies.

Prière de se référer à la page de discussion pour d'éventuels commentaires.


Introduction à Demopædia | Mode d'emploi | Téléchargements
Préface | Index général | Introduction
Chapitres : 1. Généralités (index du chapitre 1, pages : 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16)
2. Élaboration des statistiques démographiques (index 2, 20, 21, 22, 23)
3. État de la population (index 3, 30,31, 32 | 33 | 34 | 35)
4. Mortalité et morbidité (index 4, 40, 41, 42, 43)
5. Nuptialité (index 5, 50 | 51 | 52)
6. Fécondité (index 6, 60, 61, 62, 63)
7. Mouvement général de la population, reproduction (index 7, 70, 71, 72, 73)
8. Mobilité spatiale (index 8, 80, 81)
9. Démographie économique et sociale (index 9, 90, 91, 92, 93)


101

La démographie1 est une science ayant pour objet l’étude des populations humaines, et traitant de leur dimension, de leur structure2, de leur évolution et de leurs caractères généraux envisagés principalement d’un point de vue quantitatif. Elle est au centre des sciences de la population 8★ auxquelles appartiennent aussi des spécialités interdisciplinaires telles que la démographie économique (104-1), la sociodémographie (104-2), la génétique des populations (104-4), la démographie historique (102-1), la démographie mathématique (102-6), ainsi que, par certains aspects, le droit, la médecine, l’épidémiologie (423-6), l’anthropologie, la sociologie, la psychologie, la géographie et la philosophie. En terminologie statistique, le mot population3 peut désigner toute collection d’unités distinctes : il est alors synonyme d’univers3. On emploie plus communément le mot population4 pour désigner l’ensemble des habitants5 d’un certain territoire, parfois même une fraction seulement de cet ensemble [ex. : population d’âge scolaire (cf. 346-7), population mariable (514-2)], auquel cas il s’agit, à proprement parler, d’une sous-population6. Il arrive fréquemment qu’on entende par population7, non pas la collectivité elle-même (au sens du n°101-4), mais son effectif7, c’est-à-dire le nombre des habitants qui la composent.

  • 1. Démographie, s.f. - démographique, adj. - démographe, s.m. : spécialiste de la démographie.
    Noter que l’adjectif démographique offre généralement la traduction correcte du substantif anglais “population” employé adjectivement; ex. : “population problems”, problèmes (ou : questions) démographiques.
  • 4. Noter qu’au XVIIIe siècle, le mot population avait aussi un sens actif qu’il a perdu depuis. Il désignait alors l’action de peupler, et a été remplacé par le mot peuplement (811-6*) en cet emploi.
  • 5. Habitant, s.m. - habiter, v.t. - habitation, s.f. : action d’habiter (cf. 120-1*) ; maison où l’on habite.

102

Certains aspects de la démographie ont reçu des dénominations spéciales en raison de leur objet ou de leurs méthodes. La démographie historique1 s’occupe des populations du passé pour lesquelles on dispose de sources écrites; quand ces sources manquent, l’étude des populations anciennes prend le nom de paléodémographie2. La démographie descriptive3 traite de la dimension, de la répartition géographique, de la structure (101-2) et du développement des populations d’un point de vue purement descriptif, en s’appuyant principalement sur des statistiques démographiques4. La démographie théorique5, dite aussi démographie pure5, envisage les populations d’un point de vue général et abstrait, s’attachant à l’étude des relations formelles entre les différents phénomènes démographiques; en raison du recours,dans cette étude, à diverses méthodes mathématiques, elle se confond, en pratique, avec la démographie mathématique6. On appelle fréquemment étude démographique7 un travail sur une population concrète, avec toutes les ressources de l’analyse démographique (103-1). Cette étude peut porter sur la conjoncture démographique8, c’est-à-dire sur l’évolution de l’état et du mouvement d’une population au cours d’une période courte et récente. L’ensemble des disciplines précédentes constitue ce qu’on appelle parfois la démographie quantitative9, en raison de l’importance qui y est attribuée à l’aspect numérique des phénomènes et pour la distinguer des branches de la démographie mentionnées plus loin. Lorsque la population est considérée au sens large reliant ainsi des événements démographiques à des aspects économiques, sociaux ou d'autres phénomènes, le terme études de population 10★ est parfois employé.

103

L’analyse démographique1 est la partie de la démographie qui a pour objet de ramener les phénomènes démographiques2 à des effectifs (101-7) et des structures (101-2) invariables, de séparer les effets de chaque phénomène démographique des effets des autres phénomènes démographiques appelés, dans ce cas, phénomènes perturbateurs3, d’étudier les relations entre les phénomènes démographiques et les états de la population (201-8). On distingue : l’analyse longitudinale4, ou analyse par cohorte4, ou analyse par génération4, qui est effectuée au sein d’un groupe bien défini, génération (116-1), promotion (116-2), cohorte (116-2), suivi dans le temps ; l’analyse transversale5, ou analyse par période5, ou analyse du moment5, qui porte sur les phénomènes démographiques se manifestant au cours d’une période bien déterminée (année civile par exemple) au sein d’un ensemble de cohortes.

104

La démographie comprend aussi l’étude des relations entre les phénomènes démographiques d’une part, et les phénomènes économiques ou sociaux d’autre part : les dénominations démographie économique1 et démographie sociale2 sont utilisées pour désigner ces branches particulières de la démographie. La démographie s’intéresse aussi à la façon dont certaines caractéristiques qualitatives, qu'elles s'attachent à des individus ou à des groupes, sont distribuées au sein d'une population. Initialement, la démographie qualitative3 faisait essentiellement référence à la génétique des populations4 ou génétique démographique4 (cf. 911-2). L’écologie humaine5, qui étudie la répartition territoriale et l’organisation des communautés et porte une attention particulière aux processus compétitifs et coopératifs qui s’y manifestent, a de nombreux points communs avec la démographie. Le recouvrement des champs de recherche et des méthodes est encore plus marqué dans le cas de la géographie humaine 7★. Il en va de même de la biométrie6 et de l'épidémiologie 8★, qui désignent les applications de la statistique à la recherche biologique et médicale.

  • 4. Ne pas confondre la génétique des populations avec la génétique humaine : cette dernière étudie la transmission des gènes (911-1) dans l’espèce humaine, alors que la première traite de la répartition de ces gènes dans les populations.
    Noter, d’autre part, qu’à la différence de la génétique démographique, l’expression génétique des populations peut s’appliquer éventuellement à des populations non humaines (cf. 101-3), d’animaux ou de plantes.
  • 5. Écologie, s.f. - écologique, adj. - écologue, s.m. : spécialiste de l’écologie.
  • 6. Biométrie, s.f. - biométrique, adj. - biométricien, s.m. : spécialiste de la biométrie.

105

La démographie comprend enfin l’étude des doctrines démographiques1, ou théories démographiques1, ou théories de la population1, qui se proposent d’expliquer ou de prévoir, par des considérations économiques, sociologiques ou autres, l’évolution des phénomènes démographiques et de mettre en lumière leurs conséquences. Ces doctrines peuvent éventuellement servir de base à l’élaboration d’une politique démographique2 (cf. § 930), dont les démographes s’efforcent de déterminer l’efficacité.

  • 1. L’expression théorie de la population (sg.) revêt parfois le sens de démographie théorique (102-5).

Introduction à Demopædia | Mode d'emploi | Téléchargements
Préface | Index
Chapitres : Introduction | 1. Généralités (index du chapitre 1) | 2. Élaboration des statistiques démographiques (index 2) | 3. État de la population (index 3) | 4. Mortalité et morbidité (index 4) | 5. Nuptialité (index 5) | 6. Fécondité (index 6) | 7. Mouvement général de la population, reproduction (index 7) | 8. Mobilité spatiale (index 8) | 9. Démographie économique et sociale (index 9)
Pages : 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 20 | 21 | 22 | 23 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 40 | 41 | 42 | 43 | 50 | 51 | 52 | 60 | 61 | 62 | 63 | 70 | 71 | 72 | 73 | 80 | 81 | 90 | 91 | 92 | 93