L'équipe Demopaedia sera présente à la Conférence internationale sur la Population de Busan.
Si vous vous rendez à cette conférence, venez assister à notre communication orale qui aura lieu le mardi 27 août de 15h30 à 17h00 (Bexco, pièce 213, Glass Hall, 2e étage). Le nouveau dictionnaire coréen sera également présenté lors d'une conférence organisée par la Fédération coréenne de planification familiale (PPFK) sur "les questions de population & de l'aide publique au développement" (ouverte à tous) à 19h00 (Bexco, pièce 110).

Vous pouvez télécharger les volumes français, anglais, italien, thaï en différents formats électroniques ou les commander sur papier à prix coûtant.

Dictionnaire démographique multilingue, seconde édition unifiée, volume français

Vie conjugale

Dictionnaire démographique multilingue, seconde édition unifiée, volume français
Révision datée du 4 février 2010 à 22:51 par NBBot (discussion | contributions) (Louis Henry et al., éd. 1981)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Vie conjugale  


Au terme d’une vie conjugale1 plus ou moins longue, survient la fin d’union2 qui entraîne la dissolution du mariage3, c’est-à-dire la rupture de tous les liens juridiques résultant de la qualité d’époux (501-5). Elle lève notamment l’obstacle qui pourrait éventuellement opposer l’existence du mariage en cause à la conclusion d’une nouvelle union légitime (cf. 502-3). La dissolution du mariage peut résulter du décès de l’un des conjoints (501-5); le conjoint survivant est alors dénommé veuf4 ou veuve5, selon son sexe. On dit des veufs6, ou personnes veuves6, qu’elles vivent en état de veuvage7.

  • 3. Mariage dissous : union légitime (501-2) dissoute par veuvage ou par divorce (511-1).
  • 5. Certaines sociétés n’admettent pas le remariage des veuves. En France, il n’est autorisé que passé un délai de viduité de 300 jours après le décès du mari, afin d’éviter toute ambiguïté dans l’attribution de la paternité (114-6) des enfants posthumes.


Suite ou complément...