L'équipe Demopaedia sera présente à la Conférence internationale sur la Population de Busan.
Si vous vous rendez à cette conférence, venez assister à notre communication orale qui aura lieu le mardi 27 août de 15h30 à 17h00 (Bexco, pièce 213, Glass Hall, 2e étage). Le nouveau dictionnaire coréen sera également présenté lors d'une conférence organisée par la Fédération coréenne de planification familiale (PPFK) sur "les questions de population & de l'aide publique au développement" (ouverte à tous) à 19h00 (Bexco, pièce 110).

Vous pouvez télécharger les volumes français, anglais, italien, thaï en différents formats électroniques ou les commander sur papier à prix coûtant.

Dictionnaire démographique multilingue, seconde édition unifiée, volume français

Taux comparatif de natalité

Dictionnaire démographique multilingue, seconde édition unifiée, volume français
Révision datée du 3 février 2010 à 12:53 par NBBot (discussion | contributions) (Louis Henry et al., éd. 1981)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Taux comparatif de natalité  


On appelle en général taux de natalité1 un taux calculé en rapportant un nombre de naissances (601-3) observé dans une population à l’effectif (101-7) de cette population. Employée sans autre précision, l’expression taux de natalité désigne le taux brut de natalité2, ou plus précisément le taux brut annuel de natalité effective2 (cf. 601-6), obtenu en divisant le nombre annuel des naissances vivantes (601-4), par l’effectif moyen (401-5) de la population. On précise taux de natalité totale3 lorsqu’on prend en considération les naissances totales (601-7*). On calcule éventuellement les composantes légitime et illégitime (cf. § 610) du taux de natalité, dénommées respectivement taux de natalité légitime4 et taux de natalité illégitime5, mais on utilise plus souvent la proportion des naissances illégitimes6 parmi les naissances totales (proportion généralement exprimée pour cent). Des méthodes analogues à celles employées pour le calcul des taux comparatifs de mortalité (cf. § 403) permettent d’obtenir des taux comparatifs de natalité7. Les taux de natalité sont généralement exprimés pour mille (sous-entendu : habitants - cf. 133-4*). Faute de données suffisantes sur le nombre annuel de naissances (cf. 201-9*), on calcule à partir du classement par sexes et par âges (cf. § 325) de la population, un indicateur de la fécondité appelé rapport enfants-femmes8, obtenu en divisant le nombre d’enfants de 0-4 ans, 5-9 ans ou 0-9 ans par le nombre de femmes en âge de procréation (620-1*).

  • 3. Ne pas confondre total et global : le premier de ces adjectifs indique qu’on ne soustrait pas les mort-nés (411-5*) du total des naissances, le second qu’on prend en compte l’ensemble des naissances, vivantes le plus souvent, quel que soit l’âge de la mère.
    Pour les indices de mortinatalité (411-5), cf. § 413.


Suite ou complément...